• Assomption.

    J'ai le souvenir qu'étant petite fille allant à l'école privée et fréquentant le patronage l'Assomption était fêtée, j'étais habillée parfois en ange, oui ça fait sourire, dès fois vêtue d'une jolie robe avec d'autres enfants nous défilions en jetant des pétales de roses d'un panier tenu à la main sur le pavé le long du parcours.

    C'était la procession qui parcourait les rues de la ville, avec au milieu de ce grand défilé la sainte Vierge Marie laquelle était représentée souvent par ma cousine ainée tenant ce rôle tellement elle était belle.

    Beaucoup de personnes mettaient sur le devant de leur maison une sorte de petite chapelle, ou une couronne de fleurs.

    La foule se pressait afin de ne pas manquer cette procession qui n'existe plus, les enfants comme les adultes moins motivés, et à qui la faute ?

    A cette vie changée par certains enseignants cathos moins croyants eux-même de cette foi qui était si présente dans de nombreux foyers.

     
     
     

     

    Ave Maria.

    Johnny Mathis

    ***

     

     

     

    L'Assomption.

    Alors que la culture religieuse s'amenuise année après année dans nos pays de vieille chrétienté, il devient difficile de saisir la portée des grands fêtes liturgiques.

    La fête de l'Assomption est logée à la même enseigne que les autres.

    Qui aujourd'hui peut dire en quelques mots la portée de cette fête célébrée le 15 août ?

    Parmi les fêtes mariales apparaît, dès le Ve siècle, l’Annonciation au 25 mars.

    La fête de la Dormition ou de l’Assomption de la Vierge remonte au VIe siècle, témoin irrécusable de la croyance de l’Église sur ce point.

    Enfin, la nativité de la Vierge au 8 septembre, universellement célébrée en Orient dès le VIIe siècle, ne le fut que depuis le XIe en Occident.

    La fête de l’Assomption célèbre tout à la fois la mort, la résurrection glorieuse, l’entrée au ciel et le couronnement de la bienheureuse Vierge Marie.

    On dit assomption (d’un mot latin qui signifie enlever) et non ascension (monter) pour marquer que Marie fut enlevée au ciel, en corps et en âme, en vertu d’un privilège particulier.

    Fixée au 15 août, au commencement du VIe siècle, elle s’enrichit d’une vigile dès le début du VIIIe siècle.

    Comme pour toutes les fêtes chrétiennes, il faut en chercher l'origine dans la vie du Christ.

    Si Marie est aujourd'hui honorée d'une façon toute particulière, c'est parce qu'elle a accepté d'être la Mère du Sauveur.

    L'humble fille de Nazareth à qui l'ange Gabriel a annoncé qu'elle serait la mère du Christ a répondu : " Oui ".

    Marie a accueilli dans sa chair, celui qui est l'origine de toute vie.

    Les Évangiles sont d'une discrétion étonnante sur Marie.

    Marie est " la servante du Seigneur " comme le dit le Magnificat.

    Marie accompagne la vie de Jésus car elle est à sa manière une disciple.

    Une femme qui a su écouter la Parole de Vie et se mettre à son service.

     

    Assomption.


     

     

     

    « La petite mule. Héraklion et monastère Kera Kardiotissa. »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Ici ou ailleurs
    Samedi 15 Août 2020 à 07:26

    Les Évangiles sont d'une discrétion étonnante sur Marie.

    Marie est " la servante du Seigneur " comme le dit le Magnificat.

    Marie accompagne la vie de Jésus car elle est à sa manière une disciple.

    Une femme qui a su écouter la Parole de Vie et se mettre à son service.
    Sublime ta vidéo merci Mary 

    Christine 

    2
    Ici ou ailleurs
    Samedi 15 Août 2020 à 07:38

    https://1drv.ms/u/s!ArXJ9vrl8DutgbdFViSKN1acpBXRyA

      • Samedi 15 Août 2020 à 08:30

        Christine merci tu m'as fait sourire, bonne journée bises pour tout ce que tu m'apportes depuis plus de dix ansyes

         

         

    3
    COLOMBA
    Samedi 15 Août 2020 à 09:32

    Bonjour Marisarah,

    On sait qu'après la mort de Jésus, le disciple Jean, a pris Marie avec lui...Une tradition la fait vivre encore quelque temps à Ephèse. Mais c'est sans doute à Jérusalem que Marie termine son séjour terrestre.

    D'après les récits apocryphes remontant au Ve siècle, les apôtres furent mystérieusement avertis de se retrouver à Jérusalem. Ils purent alors entourer Marie, lors de ses derniers instants et de sa Dormition.

    Trois jours après sa mort, les anges enlevèrent le corps ressuscité de Marie vers le ciel.

    L'évènement marial de ce jour correspondant à la fois à la mort, à la résurrection et à l'Ascension du Christ.

    Au VIe siècle, l'empereur byzantin , par (l'église byzantine) décide ,d'en faire une fête mariale, le 15 août et lui donne le nom de Dormition.. Cette fête se répand ensuite à l'église universelle... En Occident elle prend le nom d'Assomption. Les deux dénominations ne font que mettre l'accent sur deux aspects du même mystère !...

     MARIE :  Vient de l'Hébreu et désigne "celle qui est aimée", cependant  c'est surtout le culte de Marie, mère de Jésus qui explique l'impressionnant succès de ce prénom à travers l'histoire.

    Placer une petite fille sous sa protection ne pouvait qu'être favorable à l'enfant.

    Je souhaite une bonne fête à toutes les Marie, du monde entier..

    J'en fais partie, j'ai en premier prénom : Marie-Joséphine, (jamais utilisé), mais en Corse, il est d'usage, de porter le prénom de la grand mère .

    Quand papa est allé à la Mairie, pour me déclarer maman a  insisté,surtout "Marie-Joséphine"..Quand il est rentré, grosse question ! et papa de répondre, je l'ai appelée "Ascension" ! Gabriel tu n'as pas fait cela !... bien sûr que non ! , car pour tout vous dire, je suis née le jour de l'Ascension, un 22 mai! 

    Avec mes cousines germaines même chose,  pour nous différencier , à la maison, nous avions un prénom autre : j'ai eu celui de Josette, (qui ne figure sur rien)! ..une autre cousine Jeanine, Marie-Josée.. Fifine, ! on a pas idée..

    Bien je me sauve à présent, non sans vous adresser mon amitié sincère .

    Belle et bonne journée à vous..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    4
    Samedi 15 Août 2020 à 09:37

                                                     Bonjour Marie

    Bien vu d'avoir fait un billet sur l'Assomption

    Quand j'étais chez CENTERBLOG, j'en faisais à chaque fête ou célébration, Noel, Pâques etc...; Pentecôte

    Je voulais également te remercier de m'avoir fait découvrir

    Johnny Mathias qui chante merveilleusement bien AVE MARIA

    Merci aussi pour ton commentaire sur les chanteurs tels que Maître GIMS, eh oui tu as raison, il faut de tout

    comme l'a chanté Bernard LAVILLIERS la musique est un cri qui vient de l'intérieur

    Passe un bon samedi en ce 15 Août

    Amitié sincère

    Jean

    5
    Samedi 15 Août 2020 à 13:14

    Mon mari était enfant de coeur, il la faisait aussi la procession avec les pétales de roses.

    Il y avait une petite chapelle en dehors du village, c'était loin à pied. 

    Bon 15 août, bises.

    6
    Dimanche 16 Août 2020 à 09:18

                                                 Bonjour Marie

    Je viens te souhaiter un très bon dimanche en ce 16 Août

    Merci de m'avoir fait découvrir Johnny MATHIS

    J'ai cherché, je vais de ses pas lui consacré un billet sur lui

    Il a une très belle voix

    et Dalida a chanté avec lui : Que rest-il de nos amours

    Merci

    Je vais commencer le billet

     

    Amitié sincère

    Jean

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :