• Écrire ne pas mourir Anne Sylvestre est partie.

     

    Écrire pour ne pas mourir.

     

     

    C'est un article remonté pour écouter encore et souvent Anne Sylvestre cette grande compositrice-interprète.

    Anne Sylvestre n'écrira plus car elle nous a quitté le 30 novembre 2020.

    Écrire c'est crier en silence parait-il, c'est un fait que livrer des phrases chaque jour sur des cahiers pendant des années m'a souvent  aidé lors d'épreuves, donc cette chanson en cet article interprétée par Anne Sylvestre qui est partie dans un monde parait-il meilleur.

    Anne Beugras, plus connue sous le nom d'Anne Sylvestre, est née à Lyon le 20 juin 1934, d'un père bourguignon et d'une mère alsacienne.

    Avec ses deux frères aînés et sa petite soeur  qui n'est autre que l'écrivain Marie Chaix, elle passe son enfance à Tassin-la-Demi-Lune (à côté de Lyon) et son adolescence à Suresnes, en banlieue parisienne.

    Elle suit des études de lettres à la Sorbonne mais les délaisse rapidement pour suivre sa voie, la chanson.

    Elle débute sa carrière en 1957, Michel Valette l'auditionne pour son cabaret La Colombe qui a également vu défiler des artistes tels que Guy Béart, Pierre Perret ou Jean Ferrat, elle interprète quelques titres en début de soirée.

    Elle est surnommée la  Brassens en jupons, les textes et la guitare en sont certainement pour quelque chose.

     

     

     

    Écrire pour ne pas mourir.

     

    Georges Brassens lui a même préfacé son deuxième disque.

    En 1960, elle reçoit le prix de l'Académie de la Chanson française.

    En 1962, elle monte sur la scène de Bobino en première partie de Jean-Claude Pascal et sur la prestigieuse scène de l'Olympia en première partie de Gilbert Bécaud.

    Elle tourne également en province, en Europe et à l'étranger où elle fait la première partie d'artistes comme Jacques Brel et Mouloudji.

    En 1964, après avoir sorti plusieurs albums de chansons pour adultes, Anne Sylvestre se dirige vers les chansons enfantines : Les Fabulettes voient le jour.

    Elle reçoit alors le Grand Prix international du disque de l'Académie Charles-Cros, prix qu'elle obtiendra quatre fois entre 1963 et 1967.

    Après en avoir changé deux fois, elle crée sa propre maison de disques, Sylvestre, pour laquelle elle enregistre en 1974 Les Pierres Dans Mon Jardin.

    Elle sort six albums pour adultes entre 1975 et 1986.

    En 1987, elle crée avec la complicité de Pauline Julien un spectacle en Belgique, Gémeaux Croisées puis enregistre pour la première fois son spectacle à l'Olympia.

    En 1989, elle écrit et compose le spectacle La Ballade de Calamity Jane, qui se joue au Bataclan.

    De 1990 à 1992, elle parcourt l'Europe et le Canada avec son spectacle Détour de Chant.

    En 1993, son album D'Amour et de Mots est suivi d'une tournée québécoise et d'un passage au Théâtre de la Potinière de Paris.

    En 1997, elle adapte les Fables de La Fontaine dans son album Anne Sylvestre chante... au bord de La Fontaine, en 1998, elle fête ses 40 ans de carrière à l'Olympia.

     

    Écrire pour ne pas mourir.

     

    Qu'elle chante la terre, la nature, ses racines, les femmes, les hommes ou qu'elle s'engage sur des thèmes de société (le viol, l'avortement, les sans-abris, la misère), Anne Sylvestre navigue entre l'humour et le sérieux.

     

     

    Écrire pour ne pas mourir.

    « Un peu du parcours de Marc Aryan.Little French Song. »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    12
    Mardi 8 Décembre 2020 à 17:13

    Je la connaissais au début de sa carrière, ensuite avec son répertoire pour les enfants, je n'ai pas suivi. Elle avait une très belle voix !

    11
    Mercredi 2 Décembre 2020 à 18:44

    merci MAry pour ce bel hommage pour cette chanteuse que l'on entendait jamais sur les médias !  adieu l'artiste  bisous belle semaine a +

    10
    COLOMBA
    Mardi 1er Décembre 2020 à 19:42

    Bonsoir Marisarah

    Que je suis ravie que l'on parle aujourd'hui d'Anne Sylvestre ! elle le mérite vraiment.

    C'est une chanteuse qui avait une voix d'une pureté, limpide et agréable..Ses textes, par ordinaires du tout, elle avait vraiment un don..

    Moi j'ai surtout aimé Les Cathédrales, t'en souviens-tu la Seine, la vaisselle (qui est amusante) pleine d'humour..etc

    Et, la voilà partie ..un de plus ! cela me peine, je l'écoutais parfois Je ne la connaissais pas, sans ses cheveux longs..mais elle était devenue une femme magnifique ..et encore la même voix, rien n'avait changé !

    Pour notre plaisir, et celui de tout le monde, offrons nous une petite visite, à ses belles chansons, qu'elle a laissé en cadeau !

    Bonne route à elle,  nous ne l'oublierons pas .

    Mes amitiés

    Colomba

    9
    Mo
    Mardi 1er Décembre 2020 à 19:33
    Mo
    Bonjour Marie,
    J'ai entendu chanter Anne Sylvestre en direct quand j'étais étudiante.
    Ces artistes qu'on aime on voudrait ne jamais les voir partir...
    Bonne soirée à toi et bises,
    Mo
    8
    Mardi 1er Décembre 2020 à 16:50

    Hélas .. 

    tout les ans, nous avons une hécatombe de célébrités qui disparaissent en fin d'année

    bien triste .

    7
    Mardi 1er Décembre 2020 à 16:12

    Je n'avais pas entendu la nouvelle, elle a beaucoup chanté pour les enfants ais elle s'intéressait beaucoup aussi à la cause des femmes. 

    Triste nouvelle !

    Bonne fin de journée.

    6
    Mardi 1er Décembre 2020 à 15:55

    Douces pensées pour elle et sa famille...

    Bises de Mireille du sablon

    5
    Lundi 11 Mai 2020 à 17:35

    J'ai beaucoup aimé cette chanteuse, douce poétesse avec parfois des chansons un peu plus marquées que d'autres par la vie..

    J'ignorais qu'elle était la soeur de Marie Chaix.

    Bises du jour

    Mireille du sablon

    4
    Mo
    Lundi 11 Mai 2020 à 15:59
    Mo

    Bonjour Mary,

    Tiens, je me souviens d'elle

    Je l'avais vue "en vrai" quand j'étais étudiante.

    Cela ne date pas d'hier certes mais je l'aimais bien.

    Bises,

    Mo

    3
    Lundi 11 Mai 2020 à 15:42
    Il en passe tellement d'émotion dans l'écriture, j'aime ça et j'aime aussi cette chanteuse.
    Bonne semaine Mary.
    2
    Lundi 11 Mai 2020 à 11:15

    Bonjour Mary c est vraiment un  très bon choix que tu nous partage c est vrai que elle est une chanteuse remarquable la comparer à Barbara pourquoi pas mais plutôt  elle chante ces Poèsies et je l écoute parfois u grand merci pour ce Lundi que je te soouhaite Bisous Danielle

    1
    Lundi 11 Mai 2020 à 08:48

    Cette talentueuse chanteuse, je  l'assimilais à BARBARA

    une voix moins 'marquée', sans doute,

    mais que j'estime plus poétique.

    merci marie de nous la remémorer.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :