• En octobre G.Brassens.

    C'était le 29 octobre 1981 Brassens.

     

     Georges Brassens né le 22 octobre 1921 quittait ce monde le 29 octobre 1981.

    Dans plusieurs articles je vous ai emmenés dans l'Hérault, dont la ville de Sète où est né et dort pour l'éternité Georges Brassens.

    Ce grand poète repose dans le cimetière des  pauvres  avec l'étendue infinie de la mer pas très loin.

    Ce jour je vous propose de regarder, d'écouter Georges Brassens avec sa  franchise légendaire, démontrant le charisme et la simplicité de ce grand auteur-interprète.

    Le 29 octobre 1981. Brassens.

     

     

     

    Le testament.

    Georges Brassens

    *****

     

    La supplique...

    *****

     

    Je n'avais pas beaucoup écouté les chansons de Georges Brassens, à part " Les sabots d'Hélène " Le petit cheval blanc " " La chanson pour l'auvergnat "que je fredonnais, mais peu d'autres m'avaient marquée.

    Puis  je me suis mise à faire des vidéos, en cherchant avec quelle chanson, ou quel interprète allais-je en réaliser pour intégrer dans certains articles, je suis allée dans les sites où de nombreuses vidéos m'ont mieux fait connaitre ce poète-chanteur-compositeur qu'était celui que beaucoup surnomme " tonton " et ma foi en écoutant bien les paroles et la musique j'apprécie beaucoup les chansons, toutes des succès.

     

    C'était le 29 octobre 1981 Brassens.

     

    Lors de séjours dans l'Hérault je suis allée dans le cimetière  " du Py " des pauvres à Sète où il repose près d'un arbre, au milieu d'autres tombes de personnes anonymes.

    Georges Brassens est parti et repose simplement comme il a vécu.

    *

    C'était le 29 octobre 1981 Brassens.

     

    Sur la plage de Sète moment de tendresse entre la maman près de son petit garçon Georges Brassens qui devint un grand monsieur de la chanson et reste toujours ancré dans les mémoires sétoises et dans le monde.

     

    C'était le 29 octobre 1981 Brassens.

     

    C'est dans le petit port méditerranéen de Sète, ville dont le nom reste aujourd'hui intimement lié au chanteur, que Elvira Dagrosa, épouse de Louis Brassens, donne naissance à un petit garçon le 22 octobre 1921.

    Entrepreneur et maçon, Louis a épousé Elvira, veuve de guerre, en 1919. 

    Bien que ses parents ne s'entendent guère sur certains points majeurs comme la religion Elvira est très pieuse, contrairement à Louis, anticlérical notoire, l'ambiance familiale est bonne et la musique ne manque pas de résonner dans la grande maison sétoise.

    C'est tout particulièrement sa mère qui, d'origine napolitaine, a un goût certain pour les chansons traditionnelles de son pays et pour les mélodies à la mandoline.

     

    C'était le 29 octobre 1981 Brassens.

     

    C'est d'ailleurs sur cet instrument que Georges apprend les rudiments techniques qu'il développera plus tard avec la guitare.

     

    C'était le 29 octobre 1981 Brassens.

    Cette carte postale que j'ai achetée en souvenir.

     

    C'était le 29 octobre 1981 Brassens.

    Merci pour votre visite.

    « Vivre pour vivre.Vers Biarritz... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    13
    Vendredi 23 Octobre à 18:50

    désolé mais je préférais revoir l'autre article !  oui ce fut un grand artiste !!!  merci bisous beau weekend a+ 

    12
    Vendredi 23 Octobre à 17:35

    bonsoir marisarah

    merci de m'avoir super bien écouter

    me voila de retour à la maison tristement, vivement vendredi prochain lol

    oui un kawa pour la chanson que j'ai mis lol

    je me bat comme la chanson de mike brant pour faire de mieux en mieux mes émissions, je vais m'investir beaucoup pour cette radio, le chef était avec moi et on a bien rigoler et discuter, bel après-midi que j'ai passer

    bonne soirée et encore merci

    gros bisous

    11
    Vendredi 23 Octobre à 14:58

    Bonjour ma douce Marie

    Comme j'ai aimé ce chanteur, ce conteur de haut niveau ...un vrai poète, j'ai ses œuvres complètes en musique.

    Merc ma puce pour ce beau reportage, ces phiptos que nos n'avons pas l'habitude de voir.

    Bonne journée ma douce et plein de gros bisous à toi et à ta petite famille.

    PS : Merci beaucoup pour ta compassion, ça fait du bien de savoir que quelqu'un est avec toi dans la douleur. Je pense aussi grès fort à toi.

    Méline

    10
    Vendredi 23 Octobre à 12:42

    merci pour ton soutien mary

    9
    Vendredi 23 Octobre à 12:14

    Bonjour Marie,

    Autant te dire que j'ai beaucoup apprécié lire ton article et visionner tes vidéos.

    Voir un aussi Grand Chanteur enfiler ses chaussettes, j'ai adoré car on ne voit plus ça de nos jours. C'est à celui qui va se montrer sous son meilleur angle comme si on enfilait pas tous nos chaussettes, et de la même manière.

    Merci Marie......................

    Bon week-end à vous deux, bisous et prenez bien soin de vous, à bientôt, ici ou là !

    Maite

    8
    Vendredi 23 Octobre à 11:10

                                                  B onjour Marie

    Hier j'ai eu des soucis avec EKLABLOG concernant l'insertion de mon de passe

    J'avais beau envoyé des messages à Eklablog, mais n'y faisais

    Heureusement que JANET a trouvé une astuce et maintenant tout va bien sauf mon avatar qui a disparu, mais je vais remettre un autre

    Bravo pour le rappel de BRASSENS

    Et Merci pour ton commentaire sur le billet

    LIBERTE LIBERTE J'ecris ton nom ET EFFECTVEMENT en pensant à ce brave Professeur

    Passe un bel après midi en ce 23 Octobre

    Amitié sincère

    Jean

    7
    Jeudi 22 Octobre à 18:15

    Bonsoir Mary 

    c est vraiment un excellent Article sur ce grand Monsieur qu'il était  Gorges Brassins même les écoliers l appréciaient merci e tout les détails  que tu nous fait découvrir Excellent et en te souhaitant uune Belle Soirée de ce Judi bisous DANN

    6
    Jeudi 22 Octobre à 17:11

    Je ne l'imaginais pas ailleurs que dans ce cimetière et surement pas au milieu des personnalités. 

    Il est à sa place ce grand auteur, ses textes me touchaient plus que sa voix. 

    Bises

    5
    Jeudi 22 Octobre à 16:07

    Coucou Marie , oui ce n'est pas une olive car celle ci est dangereuse d' après les locaux !! . Alors je donne ma langue au chat he !! . Brassens m' était interdit par mes parents , enfin ! . Bonne fin de semaine dans la grande douceur et merci pour ta visite sympa , grosses bises , escapade , 

    4
    Mo
    Jeudi 22 Octobre à 15:58
    Mo

    Bonjour Marie,

    Il y a bien sûr aussi sa chanson "Supplique pour être enterré  à la plage de Sète"... Supplique qui fut exaucée...

    Bonne journée à toi et bises,

    Mo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :