• Les sœurs Dionne.

     

    Les sœurs Dionne.

     

    L'histoire triste des quintuplées alors qu'elles pouvaient vivre heureuses,  elles vécurent retirées de leurs parents, sans tendresse par spéculation, cela fait réfléchir.

    Alors qu'elles célèbrent leurs 86 ans, Annette et Cécile Dionne, les deux quintuplées toujours vivantes, mettent en garde contre les dangers de la célébrité en bas âge.

    Quelques heures après leur naissance, le 28 mai 1934, les quintuplées Dionne ont été projetées sous les feux de la rampe.

    Rapidement, des journalistes ont fait le pied de grue devant la ferme familiale dans le village de Corbeil, au sud de North Bay, pour voir si au moins un des bébés prématurés vivrait plus que quelques jours.

    Contre toute attente, dans ce que l’on croit être une première dans l’histoire, les cinq sœurs ont survécu jusqu’à l’âge adulte.

    Annette, Cécile, Émilie, Marie et Yvonne Dionne sont alors devenues des vedettes internationales.

     

    *******

    ►Ci-dessous dans la vidéo tout est expliqué, c'est lamentable.◄

     

     

    ***

    Au sommet de leur gloire, à l’époque de la dépression, les quintuplées ont été saluées comme un baume sur la morosité et l’austérité financière, des emblèmes d’espoir qui apportaient aussi beaucoup d’argent dans les coffres de la province.

    Mais toute cette attention a eu un coût personnel important, racontent Annette et Cécile.

    _" Cela peut causer beaucoup de dommages", a déclaré Annette à La Presse canadienne lors d’une rare entrevue.

    _" Les enfants ont besoin d’aide et d’amour, et de tout ce que nous pouvons leur donner."

    Alors que les médias sociaux exposent plus que jamais de jeunes enfants au public, les sœurs ont un message pour les parents :

    _" L’enfance est un temps précieux qui ne devrait pas être exploité à des fins lucratives."

     

    Les sœurs Dionne.

     

    A BIENTÔT

    « Deux clips nouveau et ancien.Mathieu guitariste. »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Novembre 2020 à 17:20

    En effet ça n'a pas du être facile à vivre tout ce tapage médiatique, elles ne sont plus que 2, je ne le savais pas. 

    Bonne semaine.

    2
    Dimanche 8 Novembre 2020 à 19:04

    Quelle tristes pour ces enfants qui n'ont pas eu vraiment d'enfance!

    Bises du soir

    Mireille du sablon

    3
    Dimanche 8 Novembre 2020 à 20:43

    bonsoir marisarah

    profiter pas vraiment du week-end trop de chose à faire à la maison

    hier j'ai pris mon après-midi pour préparer ma prochaine émission dont j'ai hâte lol

    et aujourd'hui gros boulot dans ma maison pour un gros projet pour sara, je refais toute ma salle à manger mais pour une bonne cause

    depuis ce matin jusqu'à maintenant je suis dessus, je suis sur mes rotules

    vivement mon lit lol

    bonne soirée

    gros bisous

    4
    Lundi 9 Novembre 2020 à 00:43

    Bonsoir Marie 

    La tristesse pour des enfants qui n'ont pas eu d'enfance, je dirai même que c'est grave; hélas, il y en a beaucoup comme cela. 

    Bonne nuit ma douce et gros bisous, prends bien soi de toi 

    Méline

    5
    Lundi 9 Novembre 2020 à 06:47

    Coucou Mary,

    Je l'ignorais que des horreurs excellent ton documentaire, pour mon compte personnel les enfants doivent aller à l'école et non jouer aux stars de même lorsque le gouvernement a autorisé les bars et les boîtes ouverts la nuit grosse erreur de leur part, je peux comprendre que les jeunes puissent s'amuser mais je trouve que c'est néfaste pour leur santé et pour leurs attitudes les lendemain au travail ils arrivent en retard, la tronche enfarinée etc...

    Tout est bon pour le gouvernement de se faire de l'argent donner un peu pour en prendre plus par la suite comme dans ce documentaire.

    Bravo pour ton article Mary.

    Je t'envoie de gros poutous 

    Bonne journée non toujours là même si occupée en ces jours ;)

    6
    Lundi 9 Novembre 2020 à 07:53

    Les pauvres ce n'est pas facile de vivre ainsi, pas d'enfance...

    Maintenant c'est moins médiatiser il y en a plus..

    Merci pour ce reportage, bonne journée gros bisous 

    7
    Lundi 9 Novembre 2020 à 09:10

                                                 Bonjour Marie

    Je ne connaissais pas cette histoire des Soeurs Dionne

    Merci pour ton passage et commentaire sur le billet de l'autre Marie Josée ( Une Marie José peut en cacher une autre ( rire)

    Je m'étais trompé

    Mais ça valait le coup aussi de la faire connaître

    Je viens te souhaiter un bon lundi en ce 09 Novembre

    et aussi une très bonne semaine à venir

    Avec toute mon Amitié sincère

    Jean

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :