• Potage spécial...!


    Histoire d'héritage.

    Ceci est une histoire vraie, racontée en anecdote, par Maurice Coutot généalogiste dans le livre " Histoires d'héritage ".

    C'est assez spécial.

    Je conseille de lire après le repas.

    Ce récit fait émerger de ma mémoire une anecdote qui se situe en 1945, raconte-t-il.

    Quelques années plus tôt, j'avais retrouvé à Chicago des héritiers américains d'origine germanique recueillant pour partie la succession d'un lointain cousin, vieux célibataire mort à Nice où il achevait sa vie devenue solitaire par la disparition de tous ses proches.

    Mes clients d'outre-Atlantique qui, au terme de mes soins, avaient reçu quelques dizaines de milliers de dollars, se rappelèrent à mon bon souvenir en me priant de les fixer si possible sur ce qu'il était advenu d'une cousine demeurée en Allemagne avec ses jeunes enfants, une dame dont ils me donnèrent les dernières coordonnées.

    Elle avait survécu à la tourmente, et je pus leur donner l'adresse où elle vivait à Berlin dans un immeuble à moitié démoli par les bombardements, et dans le plus grand dénuement.

    Le ravitaillement restait des plus précaires, et la faim ne cessait guère de tenaillait les estomacs.

    Les cousins de Chicago, émus par cette misère, décidèrent d'envoyer des colis pour remédier à la carence alimentaire.

    C'est ainsi que  grâce à la Croix-Rouge américaine, une grosse caisse parvint un beau jour au domicile de madame......

    Son ouverture fut une fête, et des cris de joie saluèrent l'apparition des plaques de chocolat et de multiples boites de conserves.

    Bien que consommées avec économie, après le festin du premier jour, les provisions s'épuisèrent peu à peu, et quand le dernier jambon eut été englouti il ne restait plus dans la caisse qu'un bocal rempli de de petits granulés blancs, et portant l'étiquette G.M.

    La famille s'interrogea sur son contenu sans pouvoir l'identifier.

    Finalement on décida qu'il devait s'agir de quelque potage américain, et l'on en fit une soupe après avoir broyé les grains et ajouté poivre et sel.

    Ce plat fut jugé assez médiocre et suscita quelques plaisanteries sur les goûts parfois bizarres des américains.

    Huit jours après arriva la lettre annonçant le colis.

    Son cheminement avait été beaucoup plus long que celui de la caisse confiée à la Croix-Rouge.

    De chacun la lettre donnait des nouvelles.

    Elle faisait part notamment de la mort de leur commune grand-mère emportée un an plus tôt par une embolie.

    Le paragraphe qui suivait provoqua surprise, accablement et remords :

      _" Grand-mère avait souhaité être incinérée, et nous croyons répondre à son vœu le plus cher en vous envoyant l'urne funéraire contenant ses cendres pour que vous puissiez la placer dans le tombeau familial où repose déjà notre grand-père. "

    Puissent les jeunes affamés qui dévorèrent inconsciemment les restes de leur aïeule avoir participé à l'héritage de ses vertus, comme l'escomptaient certaines tribus ancestrales d'Afrique en mangeant religieusement les organes nobles de leurs ancêtres !...

     

    Potage spécial...!



     
     
    « Mr Lonely-Bobby Vinton.Serge Lama se confie. »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 9 Juin 2020 à 10:54

    oups !

    bon appétit,

    bises marie !

     

    2
    Mardi 9 Juin 2020 à 16:22

    tu parles d'une surprise en lissant la lettre, j'en frémis d'avance si ça devait m'arriver. 

    Bonne fin de journée.

    3
    Mardi 9 Juin 2020 à 16:25

    Oh quelle horreur mais bon quand on a faim...

    Bises du jour

    Mireille du Sablon

    4
    Mardi 9 Juin 2020 à 18:08

    ! Ouah ! je ne me serai pas doutée de la chute de cette mésaventure mais voilà sans savoir … 

    Bises dans ta soirée !

    Nicole

    5
    COLOMBA
    Mercredi 10 Juin 2020 à 00:12

    Bien triste cette histoire ! elle me laisse perplexe ! vraiment, c'est abominable, mais pas plus que,  celle de l'avion disparu, je crois dans les Andes,  je ne sais plus où, qui avait des rescapés, qui au fil des jours ont du manger des morts .. pour éviter eux mêmes de mourir de faim..  Un des rescapés à fait un livre sur le sujet ! il doit être difficile, de le lire ! ...

    Là, ce n'était plus que des cendres ..ce n'est pas banal  comme histoire .. , elle devait être spéciale cette soupe ! Mon Dieu, quand on y pense !! ...

    Bonne nuit.. à vous ..

     

     

    6
    Mercredi 10 Juin 2020 à 17:51

    Oh là là, quand on fait un tel cadeau, on explique en long et en large ce que c'est....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :