• " Venise du Périgord " .

     

    " Venise du Périgord ".

     

    Au beau milieu de la luxuriante Dronne et de son paysage bucolique, se niche le village de Brantôme, édifiée autour de son Abbaye, haut monument du patrimoine architectural et religieux français.

     

    " Venise du Périgord ".

    Une belle balade à Brantôme grâce aux photos personnelles de mon fils aîné que je remercie.

     

     

    " Venise du Périgord ".

    *

    " Venise du Périgord ".

    *

    " Venise du Périgord ".

    *

    " Venise du Périgord ".

    *

    " Venise du Périgord ".

    *

    " Venise du Périgord ".

    *

    " Venise du Périgord ".

    *

    " Venise du Périgord ".

    *

    " Venise du Périgord ".

    *

    " Venise du Périgord ".

    *

    " Venise du Périgord ".

    *

    " Venise du Périgord ".

    *

    " Venise du Périgord ".

    *

    Enlacé par son cours d’eau, à l’ombre d’une falaise, le bourg est un îlot de pierre au cœur d’un paysage verdoyant.

    Brantôme, l’un des plus beaux sites de Dordogne, un village où coule une rivière au charme indiscutable, la Dronne.

    Tandis que les canards font leur show, les touristes à la recherche d’un gite  attendent leur bateau.

    Jusqu’à l’automne, des balades sont organisées au fil de l’eau.

    La Dronne est une petite rivière qui n’est pas navigable à la base, car profonde par endroit de 40 centimètres, mais certains bateaux peuvent y passer.

    Construit par des bénédictins au XVIe siècle, le canal de Brantôme s’étend sur 600 mètre.

    Ses croisières suivent leur route sur la rivière.

    Dès leur XIe siècle, et grâce à une source miraculeuse, les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle s’arrêtaient ici pour guérir stérilité et maladies infantiles, ou se recueillir devant la relique de Saint-Sicaire.

    Les moines sont arrivés à l’Abbaye de Brantôme au VIIIe siècle.

    Il y a des maisons du XVIe et XVIIe siècle, ainsi que les ruines d’un immense moulin, et à ses pieds, celles d’un hôtel, conçu en 1930, mais jamais terminé à cause de la guerre.

    Raymond Poincaré, président de la république visita Brantôme en 1913, et baptisa Brantôme pour la première fois, « La Venise du Périgord ».

     

    " Venise du Périgord ".

    *

    " Venise du Périgord ".

    Il y a une suite demain.

    " Venise du Périgord ".

    A BIENTÔT

     

    « Beffrois Cathédrales Hauts-de-France.Suite Brantôme. »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    4
    Dimanche 2 Août à 19:20
    francinea

    Bonjour, c'est un très bel endroit, que j'aimerais visiter, un jour peut être; bonne soirée, Francine

    3
    Dimanche 2 Août à 16:31

    Nous y sommes passés, je reconnais certains endroits, quelle belle région la Dordogne. 

    Bon mois d'août. 

    2
    Mo
    Dimanche 2 Août à 15:42
    Mo

    Bonjour Marie,

    J'ignorais l'existence de cette ville et de ce cours d'eau...

    Les photos de ton fils sont superbes!

    Bises et bon week-end à toi,

    Mo

     

     

    1
    Dimanche 2 Août à 14:15

                                                    Bonjour Marie

    Encore de très belles photographies du PERIGORD que je ne connais pas du tout, je me souviens, et je crois savoir que Georges Brassens a du faire une chanson là-dessus

    Figure toi au moins une fois tous les 2 ans, nous passons commande à leurs spécialités perigourdines: foie gras etc... au fil des saisons gourmandes du Périgord et à chaque fois on nous envoie des agendas des années concernées

    Merci aussi pour ton commentaire sur le bille de Mike-Brant

    Passe un bon après midi en ce 1er dimanche d'Août

    Amitié

    Jean

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :