• Le camionneur.

    Camionneur ou routier est un difficile métier, vous allez penser comme beaucoup d'autres et je suis d'accord.

    Dans mon entourage familial  il y a des personnes exerçant des métiers différents et difficiles, haut risque, contraignant, prenant , " bouffant " une partie de leur vie, à divers stades.

    Revenons au routier sujet de mon article, qui passe des heures dans son camion roulant par tous les temps, parcourant des milliers de kilomètres, seul, car maintenant c'est ainsi, plus de relais avec un autre chauffeur.

    Dormant sur une couchette dans un petit nid qu'il s'est installé aussi bien que possible dans un coin de son bahut, mangeant soit des casse-croute ou dans des relais-routiers pour se doucher aussi lors d'une pause obligatoire au bout d'un laps de temps imposé, avant que la fatigue ne lui tombe dessus.

    Et maintenant avec la Covid 19 les relais-restos sont fermés, alors c'est encore plus dur, mon gendre est routier international depuis plus de trente années, ce n'est pas évident la vie de famille...

    Et que dire lors des jours d'hiver sur des routes impraticables quand le routier ne peut rentrer chez lui, ni continuer son trajet, ni se ravitailler, ni être dépanné comme ces jours de grand froid.

    _Ayant découvert cette chanson interprétée par Fred Pellerin, je me suis dit qu'elle est réaliste...

     

    ****

    ***

    Fred Pellerin, né le 22 novembre 1976 à Saint-Élie-de-Caxton, est un conteur, écrivain, scénariste et chanteur québécois.

    Comme pour la plupart des artistes de la scène, Fred Pellerin a vu ses spectacles annulés cette année en raison de la pandémie.

    La Covid-19 n’a cependant pas arrêté le prolifique conteur de Saint-Élie-de-Caxton de se lancer dans de nouveaux projets, dont un spectacle de chansons et la culture de champignons.

    Depuis la mi-mars 2020, une soixantaine de représentations de son dernier conte " Un village en trois dés " ont dû être reportées.

    Même s’il déplore les conséquences parfois funestes de la pandémie, Fred Pellerin y voit des aspects positifs, dont le ralentissement d’un monde qui " roulait sur une lancée parfois folle".

    Le conteur caxtonien a enfin pu défaire sa valise pour devenir, pendant quelques mois, père à la maison.

    Il a aussi troqué le microphone pour la scie mécanique, le temps de défricher deux hectares de forêt qui seront consacrés à la culture de champignons.

    Le passionné de mycologie a travaillé de pair avec des agronomes pour planter des essences d’arbres qui favoriseront la croissance de champignons.

    La dernière année a même insufflé au conteur des réflexions sur la vie qui pourraient l’inspirer dans l’écriture de son prochain spectacle.

    Dans le paradoxe de 2020, il y a cette idée-là où on nous a demandé d’être fort collectivement en étant tout seul chacun de notre bord.

     _ Si on veut être bon en gang, il faut jouer tout seul.

    Fred Pellerin

    ****

     

    Ci-dessous photos personnelles du " bahut " que mon gendre conduit.

    La chanson du camionneur.

    *

    La chanson du camionneur.

    Pause ravitaillement dans la maison familiale, ma fille préparant des plats qu'il peut manger en route.

    *

    La chanson du camionneur.

    A BIENTÔT

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique