• Les Ventres Bleus...

    PORT_PLAISANCE_FRONTIGNAN.jpg *

    Les Ventres Bleus, surnom donné aux habitants de Frontignan et nom de nombreuses associations frontignanaises.

    Plusieurs versions existent quant à l'origine de cette appellation. 

    La ville avait pour spécialité la teinture des tissus ?

    Venus par bateau d'outre mer à Marseille, puis transporté par le canal du Rhône à Sète, des sacs d'indigo étaient débarqués a Frontignan par les ouvriers et leurs vêtements étaient teintés de bleu.

    La cave coopérative de Frontignan a créé un vin pétillant appelé " Les Ventres Bleus" à boire avec modération..

     

    Les ventres bleus...

    *

    ventre-bleu.jpg

     

     

    ***

    La deuxième histoire est beaucoup moins souriante.

    Une épidémie avait frappé la commune, provocant une mortalité incontrôlée.

    Les morts trop nombreux n'avaient pu être tous enterrés et s'entassaient près des remparts.

    D'où ce surnom.

     

    frontignan-chapo1-jpg.jpg*

    Une ville que j'aime particulièrement est Frontignan, des amis y résidaient, et chaque année nous passions chez eux des jours fabuleux remplis d'amitié chaleureuse, comme lorsqu'ils sont venus à la maison dans ce Nord qu'ils craignaient et ont adoré.

    Ces amis sont décédés, mais nous parlons souvent d'eux, on n'efface pas vingt ans d'amitié même à plus de 1.000 km ne nous voyant que chaque année trois semaines ou un mois...

    J'ai  aussi connu à Balaruc une dame-peintre qui réside à Frontignan avec qui je suis en contact de temps en temps.

    Et le chanteur qui interprète dans cet article réside aussi à Frontignan.

    Les habitants sont appelés les Frontignanais.

    Ils renomment souvent, dans le folklore local, leur ville Frontipèche, en hommage au passé de nombreux de ses habitants.

    Leur surnom est les  Ventres-Bleus.

    Frontignan tire son nom du consul romain Sextus Julius Frontinus, dit " Frontin ", qui venait régulièrement y séjourner.

    La ville est célèbre pour son muscat.

    La légende raconte que, lors de son passage à Frontignan, Hercule torsada la bouteille afin de la finir jusqu'à sa dernière goutte, d'où sa forme si particulière.

     

     

    vin-de-liqueur-75-cl.jpg

     

     

    Notre ami nous racontait chaque fois l'histoire de la bouteille spécifique contenant ce très bon vin de muscat, en nous offrant lors de notre départ des bouteilles  de sa cave personnelle.

     

    Les ventres bleus...

    ****

    amitie41lf

     

    « La marche des anges.Fête de Ste Catherine. »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Mardi 24 Novembre 2020 à 16:30

    Je ne connaissais pas non plus ventres bleus mais le Frontignan oui. 

    Il est gorgé de soleil. 

    Tu vas bien? 

    Bonne semaine.

    4
    Mo
    Mardi 24 Novembre 2020 à 16:15
    Mo

    Bonjour Marie,

    Je ne connaissais déjà pas cette expression "Ventres bleus". Alors j'ai lu ton article avec intérêt...

    Bonne journée à toi et gros bisous,

    Mo

    3
    Mardi 24 Novembre 2020 à 10:41

                                               Bonjour Marie

    Je viens te souhaiter un bon Mardi en ce 24 Novembre

    Tu nous apprends pas mal de chose

    Pourtant lors de mes vacances à  Montpellier dans les années 70 voir 72, je suis allé à Frontignan, par contre j'ai bien goûté le muscat de Frontignan, certaines mauvaises langues disaient que c'était un vin de messe

    Alors en tant qu'ancien Ex- séminariste et Ex enfant de choeur au service des nos abbés; je l'avais admis, il est vrai que le goût était similaire.

    Je ne connaissais pas  ce vin "les Ventres bleus" de Frontignan

    Bref!

    Souvenirs, Souvenirs que me voulez-vous ?

    Passe une très belle journée

    Amitié

    Jean

    2
    Mardi 24 Novembre 2020 à 10:17

    Je me disais bien que je connaissais ce nom, un vin délicieux.

    Les amis ne s'oublient pas, il reste au fond du coeur pour toujours.

    Bises de Mireille du sablon

    1
    Mardi 24 Novembre 2020 à 09:48

    Bonjour Marie,

    Tout comme toi, je préfère la 1ère histoire sur les ventres bleus. Superbes photos, merci à toi ! Je comprends que tu aies la nostalgie des heureux moments passés avec tes amis qui ne sont plus là, hélas !

    Bonne journée à vous deux, bisous et prenez bien soin de vous, à bientôt Marie, ici ou là.

    Maite

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :