• La maison sur le port.

     

     

    La reine du fado interprétant une chanson en français qui donne un peu de punch pour commencer une semaine qui s'annonce encore morose, avec le temps maussade et la conjoncture pas gaie du tout.

    Amalia Rodrigues a marqué toute une époque et reste incontestablement la reine du fado inimitable.

     

     

     

     

     

     

    Amália da Piedade Rebordão Rodrigues née à Lisbonne le 23 juillet 1920, décédée à Lisbonne le 6 octobre 1999 est une célèbre chanteuse de fado.

    Considérée comme la Reine du fado (a rainha do fado), elle fut une des plus grandes ambassadrices du Portugal.

    Sa voix si particulière lui a valu une réputation mondiale. En portugais Rodrigues se prononce "ro-drigues" (avec un 'i' long ) et pas "ro-dri-guèze" à la française.

    En 1956, l'Olympia la voit sur scène, soufflant la vedette aux Compagnons de la Chanson, à la veille de l'immigration portugaise.

    Suivront ensuite l'ABC, Bobino… où elle interprète, en français " Aïe mourir pour toi " de Charles Aznavour en 1957.

    Sa présence sur scène et sa voix inimitable expliquent son rayonnement national et international.

    Avec plus de cent soixante-dix disques à son effectif, et une douzaine de films, on la compare parfois à la Callas.

    Elle décède à Lisbonne le 6 octobre 1999, à l’âge de 79 ans.

    Les restes de la chanteuse ont été transportés au Panthéon national de Lisbonne.

    C’est la première femme, parmi les Portugais illustres, à y entrer.

    Sa mort a été un choc pour l'ensemble des Portugais.

    Elle reste à jamais l'âme des Portugais, déesse du fado.

    petit résumé de sa biographie.

    *

    La maison sur le port.

     

    La maison sur le port.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    8 commentaires